• À  F... qui se soigne avec application pour alimenter en socles ma petite comédie humaine.

    Yves BarréGens de papier, 2018

    De gauche à droite, on reconnaît l'apothicaire, l'oiseleur, la poissonnière, le portefaix.


    10 commentaires
  • Yves Barré

     

     

    Une moustache pour deux, 2018, objet blistérieux,

     

    La moustache donne un air militaire, une mine martiale, une physionomie décidée*.

    – J'entends bien, mais ici : Une moustache pour deux ? On frise le ridicule... Non ?
    – Oui... Pourquoi ?

     

     

    * Le Figaro, 12.07.1832 (source : gallica.bnf.fr)


    16 commentaires
  •  

    Yves Barré

     

    C'est le tout dernier objet blistérieux.
    Je l'ai nommé Réseau social – les amateurs de jeux de mots approximatifs apprécieront.

    À bien y regarder, une question reste en suspens : le terme androgyne peut-il s'appliquer à un bélier pourvu d'aussi imposantes cornes en spirale ?

     


    12 commentaires
  • Objet blistérieux

     

     

    Présentation de l'enfant à sa nourrice maigre,
    2018,
    objet blistérieux en cours de réalisation


    19 commentaires
  • Toc

    Portrait de l'oiseau innommable
    Portrait de l'oiseau qui a trouvé du fil à retordre, 2018, objet blistérieux

    On sera aimable de ne pas objecter que la pupille de cet oiseau pourrait être celle d'un gecko couché sur le flanc et considérer qu'il s'agit là, d'une de ces bizarreries dont la nature est coutumière.*

     

    * Et toc ! Bruit produit par l'oiseau quand il frappe à l'huis des auberges grises.

     


    20 commentaires
  • À la demande générale, une autre facétie plastique, comme dit Léa, avec ce bel esprit d'à-propos que lui reconnaissent ses ami·e·s.

    Nage libre, figures imposées
    Nage libre, figures imposées – 6, 2017, crayons et aquarelle sur papier, bois découpé et peint, montage sur toile, 19 x 24 cm

     


    16 commentaires
  • Nage libre, figures imposées – 8
    Nage libre, figures imposées – 8, 2017, crayons et aquarelle sur papier, bois découpé et peint, montage sur toile, 19 x 24 cm

    L'argument de la série Nage libre, figures imposées a été présenté ici.
    Depuis, l'ensemble des tableaux est mis en couleurs à l'aquarelle, le bois peint et le tout collé sur une toile peinte elle aussi.
    En définitive, c'est innommable, mais pas tant que ça.


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique