• Yves BarréUne fenêtre, 2021, acrylique sur toile, 27 x 18 cm

    Reprise annoncée du dessin du 11.08.21, dans la réponse à Yannick dont l'acuité du regard porté sur mes travaux m'est un précieux stimulant. Je me cite – ya pas d'raison ! – :
    J'ai oublié ce qui m'a conduit à recouvrir cette surface d'un mélange de noir, bleu et vert, mais je me souviens que cette fenêtre s'est imposée comme une nécessité. Je revois qu'il y a tout en bas, une fine zone orangée qui mérite considération (un rappel orangé dans la fenêtre plutôt que ce vert).

    Au moment de notre échange, cette toile ressemblait à ce qui suit.

    Yves Barré


    17 commentaires
  • Yves Barré
    Lutteurs 3 & 4, 2021, acrylique et encre de Chine sur papier, A3

     


    10 commentaires
  • Deux états d'une digression à partir d'un tableau de Rubens.
    Rubens est, m'affirme-t-on, un peintre assez connu – il a même sa page chez Mme Wikipédia.  Pas sûr cependant qu'il reconnaisse sa patte* dans ce qui suit.

    Yves Barré
    Venu en voisin, 2021, encre de Chine et acrylique sur papier, A3

     

    * On dit patte pour un peintre, jambe pour un cheval.


    4 commentaires
  • Yves Barré
    La Sieste
    , 2021, acrylique sur toile, 40 x 30 cm


    14 commentaires
  • Yves Barré
    Cheval, 2021, gouache sur toile de lin, détail

    Obtenir à l'œil un bien qui coûte les yeux de la tête. L'opportunité à saisir.


    8 commentaires
  • Yves Barré
    Courbe, 2021, acrylique, aquarelle et encre de Chine sur toile, 20 x 20 cm

    Cette petite toile me servait à tester mes associations de couleurs, jusqu'au jour où a jailli la courbe noire, devenue objet du tableau.

    Quand j'entends le mot courbe, il me revient une leçon d'histoire du cours moyen, quand Remi, évêque, baptise Clovis, roi : « Courbe-toi fier si cambre ! », propos qui appelle son contrepet : « Cambre-toi, fier si courbe ! ». Contrepet attribué à Alphonse Allais*, alors qu'il était encore étudiant, par divers auteurs que je me retiens de dénoncer. Selon Le Gaulois littéraire et politique du 30 juillet 1877, la parole de Remi à Clovis a été modifiée à l'usage d'un sénateur.

     

    * Alphonse Allais (1854-1905). Premiers écrits de journaliste en 1883.


    9 commentaires
  • Yves Barré3 gouaches, 2021, 22 x 22 cm

    Dans une suite de dessins présentés sur Feuilles et dérive, son blog, Françoise annonce ainsi la couleur : « Je ne sais pas dessiner une fleur. Alors, je vais dessiner que je ne sais pas..»
    Ses dessins ont motivé les gouaches ci-dessus. Le motif est inspiré des pavés usés de l'atelier.
    Air du temps, Simon Martin dont Jean-Claude* vantait les qualités du dernier recueil de poèmes, est l'auteur d'un merveilleux Comment je ne suis pas devenu peintre.**

     

    * La Fille de l'autocar (édition du Cheyne), sur le blog biloba.
    ** édition du Cheyne également.

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique