• Yves BarréDépartir, 2018, acrylique sur toile, 20 x 20 cm

    Dans les champs, à l'heure où leurs fleurs poussent en graines, les colzas ont perdu le jaune. Moi pas.


    4 commentaires
  • Yves BarréEnvoler, 2018, acrylique sur toile, 20 x 20 cm

    – Qu'est-ce qui te fait dire que le tableau représente un arbre et un oiseau ?
    – Ben... marron c'est la couleur d'un tronc d'arbre...
    – Louise, fraîche enfant, n'as-tu jamais vu bouleau verruqueux à l'écorce blanche ?

     

    Note : l'appareil photo force sur le rouge et ne respecte guère les bleus.

     


    10 commentaires
  • Yves BarréToison, 2018, acrylique sur toile, 20 x 20 cm

    « Répétez, dit le maître » (Jacques Prévert)


    10 commentaires
  • Yves Barré

    Tu te croyais novateur quand tu barrais l'espace de tes tableaux* d'une brisure horizontale et voilà que des mains inciviles et anonymes usent du même motif graphique pour salir les panneaux urbains. Ce monde est petit !
    – À qui le dites-vous ?

    *

    Yves Barré     Yves Barré    Yves Barré


    18 commentaires
  • Yves Barré
    Rose est beau, 2018, huile sur toile, 20 x 20 cm

    D'une envie de voir rose.

    Dans La Femme de France*, le Dr Bovary rapporte ces propos de la Princesse Palatine : « Quand j'ai pris un clystère, je vois
    la vie en bleu, ce qui est bien ; mais, si j'ai eu soin d'absorber avant une tasse de miel, je vois la vie en rose, ce qui est mieux. »

    * du 25 janvier 1931. Source gallica.bnf.fr


    7 commentaires
  • Yves Barré

    Travail en cours. 7 mai, à 16 heures

    Sur cette toile commencée au cours de l'été précédent, un seul élément rompait la surface blanche : un couple allongé sur l'herbe. Le couple en haut de l'image, le pré suggéré par une ligne de verts. Quelque chose de minimaliste, pour laisser à celles et ceux qui regardent le soin d'habiter la toile. Ça n'a pas vraiment fonctionné : mes personnages avaient l'air de flotter, et non d'être posés. Ce qui nous éloignait du sujet.

    Ce jours-ci, je remets mon couple dans un paysage. On devrait sentir des parfums d'herbe fraîche.


    10 commentaires
  • Yves Barré     Yves Barré
    Petit paysage avec marronniers 1 & 2, 2018, acrylique sur toile, 20 x 20 cm

    Pour tenir compagnie à ces modestes toiles,  un quatrain*  emprunté à Léon Duvauchel, pas mécontent de sortir de l'oubli.

    « Nous irons, le hasard toujours nous dirigeant,
      Avec les papillons danser des farandoles,
      Lorsque les marronniers aux blanches girandoles
      Sèmeront sous nos pas leur floraison d'argent.»

     

    * extrait de Printemps projeté, in revue La Mosaïque, 1882 (gallica.bnf.fr)


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique