• Présentation du livre

     

    Présentation du livre
    juillet 2017, craies Conté sur papier, 61 x 43 cm

    C'est l'été. La faculté invite à boire jusqu'à plus soif.
    Trois litres par jour, ça a des effets sur l'imagination.
    D'où sort cet excentrique excentré ?
    Et de quel livre s'agit-il ?

     

    Autre présentation – apéro-lecture – pour qui pourrait se rendre à Allonnes (72), vendredi 13, celle que Thierry Gaudin fera des Volontiers, dernier livre de Victoria Horton (détails sur le blog pjtg, page du 11.10)


    10 commentaires
  • Hoiseaux

    19 septembre 2017, un peu avant 14 heures.

    Je peux dire précisément où est venue l'idée de ces dessins.
    Sur la D95, qui relie la D28 (St-Symphorien – Bernay-en-Champagne) à la D357 (Laval – Le Mans), juste avant le chemin de Goin (Latitude 48,070632 ; longitude - 0,095740 ; altitude 99,98 m)
    – Quel est l'intérêt de cette abondance de précisions ?
    – Aucun, pour l'heure.
    – Autre question : Chagall a-t-il été consulté ?


    14 commentaires
  • Personnage

    Personnage avec manteau en poil de planche à découper,
    2017, craies sur papier, 61 x 43 cm

    Alain Helissen affirme que tout est dit dans le titre. C'est juste.
    Le dessin est un frottage* sous lequel on devine une planche à découper qu'une feuille pesante a durablement marqué de son tranchant.

     

    * Procédé dont on attribue la paternité à Max Ernst.


    10 commentaires
  • Septembre. Reprise. Racontez un souvenir de vacances.
    Ce sera un dessin.

    Nu allongéNu allongé, 2017, craies et pastels sur papier, 43 x 61 cm  – Collection particulière

    À l'ami qui me demandait si le dessin avait été réalisé d'après un modèle vivant, je n'ai pas eu le temps de répondre que déjà la conversation filait vers un autre sujet.
    En guise de réponse, voici l'original – je parle du croquis.


    NuNu allongé, 2017, mine de plomb sur papier, A4 – Collection particulière

     


    10 commentaires
  • Hérisson écrasé

    Hérisson écrasé, 2017, crayons sur papier, 29,7 x 42 cm

     


    11 commentaires
  • Assise, verre à la main

    « L'art est le culte de l'erreur.»

    Je remercie Picabia pour cette pensée réconfortante, parce que, là, en matière d'erreurs, on est servi. Bras gauche trop long, tibia droit trop court et pied gauche comme la Corse sur certaines cartes de France.

    Cézanne ne trouvera rien à redire sur la longueur des membres, sinon je montre à tous son Jeune Garçon au gilet rouge.

    Cézanne

     

    Assise, verre à la main, 2017, croquis, A3


    10 commentaires
  • Deux dessins
    Dessins, 2017, craies Conté, 50 x 80 cm

    Bien que Picasso ait affirmé « l'art n'est jamais chaste » et sauf à prêter au voyeur des pratiques réprouvées par la morale, rien d'érotique dans cette scène champêtre.

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique