• Avec ou sans sucre

    Yves Barré

    Ne m'imaginez pas capable de dénaturer le goût de mon café en plantant trois tulipes dans la tasse... Ce dessinateur est résolument incontrôlable.
    Un critique d'art renommé écrivait récemment à son propos : « La période dite "des trois tulipes" est très féconde chez Yves Barré : référence discrète à Hermès Trismégiste, on trouve ces trois fleurs dans nombre de ses tableaux de l'époque ainsi que sur des bouts de papier proches de son téléphone...»

     

    Dessin à la mine de plomb. Voir aussi le billet Trois tulipes du 3 mai et relire la notule critique dans les commentaires.

    « Comme elle vaChaud froid »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Mai à 06:31

    "C'est juste pas possib'..." que les tulipes tiennent debout comme ça !

    Ou alors, c'est qu'il y a un cappuccino particulièrement serré au fond de la tasse...

     

    (Cela dit, merci pour la citation !)

      • Vendredi 10 Mai à 21:47

        N'empêche... ça tient, comme dit Yannick.

    2
    yannick
    Jeudi 9 Mai à 08:39

    "Et pourtant ça tient !"

      • Vendredi 10 Mai à 21:38

        Bien que ce ne soit juste pas possib', comme dit Topa.

    3
    Jeudi 9 Mai à 10:10

    Trimégiste celui qui a voulu enseigner aux hommes le langage des dieux ?

    signé : air mess

      • Vendredi 10 Mai à 21:45

        Lui-même. Il ne sortait jamais sans son sac.

    4
    Jeudi 9 Mai à 13:06
    corps expéditif

    — Garçon s'il vous plaît, un café et trois pailles !

     …

    — Désolé, nous n'avons plus de paille alors je vous ai mis des tulipes.

      • Vendredi 10 Mai à 21:47

        – Ça ne fait rien donnez-nous trois pailles, s'il vous plaît.

    5
    yannick
    Samedi 11 Mai à 06:40

    Donc, on sentant bien ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :