• Explosition

    Rue de la Barillerie
    rue de la Barillerie, Le Mans – juillet 2017

    Petite vitrine qui devait servir à protéger avis divers – il ne reste que les cabochons magnétiques. Le plexiglas est étoilé. La vitrine conserve le reflet du graffiti peint sur une porte du mur opposé.

    « Si ce n'est moiProlifiques »

  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Septembre à 06:39

    - Et du côté de chez Carglass, pas d'esploir(e) ?...

      • Dimanche 17 Septembre à 10:15

        Essayons chez Chez Optic 2000 !*
        * Humour à tiroirs qu'on ne goûtera sans doute plus dans dix ans, car dans dix ans la jument de Michao s'en sera allée.

    2
    Samedi 16 Septembre à 07:33

    à un jet de pierre de la vitrine, un beau graffiti...

      • Dimanche 17 Septembre à 10:16

        Largeur de la rue... c'est un petit jet de pierre.

    3
    Samedi 16 Septembre à 10:46

    elle a servi c'est déjà pas mal on n'a pas dit à quoi donc elle fait ce que veut, on lorgne côté Duchamp et jazz pétillants  dirait on

    signé : on a muse

      • Dimanche 17 Septembre à 10:22
    4
    Samedi 16 Septembre à 12:25

    On dirait Féla, le musicien nigérien...

    (On dirait le sud aussi, 'y a pas d' raison )

      • Dimanche 17 Septembre à 10:23

        Pas de raison, et puis le sud reste une valeur sûre.

    5
    K
    Samedi 16 Septembre à 20:18
    EclabLouissure dit Eddy en remettant la nappe d'orgue
    6
    Dimanche 17 Septembre à 09:24
    celestine

    Explosition, éclablouissure...

    Il y a de belles valises de mots, chez toi !

    J'aime

    ¸¸.•*¨*• ☆

      • Dimanche 17 Septembre à 10:31

        Compliment pour compliment, chez toi aussi. Et dire que Ahoui est à un clic de Célestinetroussecote, dont je recommande, avant plus fine exploration, la Lettre au poète (12.09.17).

      • Dimanche 17 Septembre à 10:33
        celestine

        Merci beaucoup cher ami 

        Belle journée !

        ¸¸.•*¨*• ☆

    7
    Dimanche 17 Septembre à 15:57
    Bonjour,
    Être actuellement replongée dans les tendres souvenirs de poésie du cp/ce1 ... Mon fils étant en ce1 déjà. .. se rappeler de son maître taper son nom et arrivée ici ! ...
    A bientôt
    R.o.m.i.n.a
      • Lundi 18 Septembre à 20:39

        Plaisir de te retrouver en ces lieux.

        Te rappelles-tu ?

        « Prénom ?
          Neige d'été.

          Ta mère ?
          Papillon de l'île dorée.

          Ton père ?
          Nuage à la fois sévère et gentil.

          Saison ?
          Plage blanche.

          Cheveux ?
          Baiser doux.

          Avenir ?
          Me marierai avec la glace.»

    8
    Lundi 18 Septembre à 21:06
    Oh que oui je l'adore !
    Jadorerais d'ailleurs relire tous les poèmes que j'avais écris je garde de merveilleux souvenirs de ces rédactions, de cette imagination. ..
    Et pour l'avenir je n'avais pas tord je suis maintenant à la montagne avec mon mari et mes fils !
    A bientôt
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :