• Impuissance

    Yves Barré

     

     

     

     

    Couple d'amoureux regardant brûler la chapelle.

    2019, linogravure, 20 x 14 cm sur papier Fabriano 25 x 17 cm

    « PasséesVendredi : poisson »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Octobre à 05:38

    Sidérant...

      • Samedi 19 Octobre à 23:08

        Ce à quoi conduit l'impossibilité d'agir.

    2
    broutilleb
    Vendredi 18 Octobre à 08:31

    elle ne pouvait de toute façon pas y entrer en short. 

      • Samedi 19 Octobre à 23:08

        Rien ne dit que cela fût son intention.

    3
    Vendredi 18 Octobre à 10:26

    Cette chapelle en flammes me ramène au logo de la Toile de l'Un. Le vent devait souffler dans le même sens. Ou alors, l'auteur de l'un connaît bien l'auteur de l'autre… Ou alors…

      • Samedi 19 Octobre à 23:15


        Dans le logo de la Toile de l'un, c'est une fleur qui jaillit de la maison Poésie. Cette fleur, feu d'artifice, est aussi une main (voir ses 5 doigts) pour évoquer l'idée de partage et d'offrande.

        Autrement, oui, l'auteur de l'un est familier de l'auteur de l'autre.

    4
    Vendredi 18 Octobre à 10:27

    Pour Broutilleb : le port du short n'est pas une raison d'impossibilité d'accès à une église ou une chapelle. Pour peu que les portes soient ouvertes, ce qui n'est pas toujours le cas…

      • Samedi 19 Octobre à 23:16

        Ça non, mais on peut comprendre les nécessaires précautions.

    5
    Vendredi 18 Octobre à 11:29

    quand les cœurs s'enflamment / qui sait le drame / des belles gammes

    signé : noir (lequel ?)

      • Samedi 19 Octobre à 23:18

        C'est la fréquentation des gravures de Valloton qui m'a fait rechercher ce noir dense.

    6
    Samedi 19 Octobre à 10:28
    celestine

    Qu'est-ce que j'aime ce tableau !

    Splendide !

    •.¸¸.•*`*•.¸¸

      • Samedi 19 Octobre à 23:20

        Ton compliment me touche.

    7
    yannick
    Samedi 19 Octobre à 20:31

    Ça brûle et ils ne regardent pas ailleurs !

      • Samedi 19 Octobre à 23:29

        En plus de deux éléments d'actualité qui se télescopent – l'incendie de la cathédrale et le propos enflammé de Jacques Chirac sur le dérèglement climatique, Il y a dans ce dessin l'expression du hiatus entre un bonheur personnel et un environnement qui n'est pas au diapason.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :