• Rafraîchir

    Yves Barré

     

     

    L'herbe froissée après le passage des amants, 2013

     

    Craies Conté sur Canson noir.
    Quatre études pour la couverture des Carottes fraîches de Laurent Deheppe, dans la collection Polder des éditions Décharge* et Gros Textes**.

     

     

    * On peut désormais se procurer les titres de la revue et ouvrages des collaborateurs sur le site (Cliquer sur La Boutique).

    ** Vient de paraître, le numéro 47 de la revue Gros Textes, qu'on peut lire en ligne, avant de l'acheter tellement elle donne une belle idée de la poésie vivante d'aujourd'hui.

    « Du 20 janvier 2020Nuit »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Janvier à 07:02

    sous une photo /dessin du même esprit, j'avais écrit :

    Sa main dans la sienne. Leurs rires mêlés. La robe de Marion disparaît dans la chaleur du champ de blé. Comme eux, faites l'été.

      • Vendredi 24 Janvier à 21:41

        Juste un peu plus chaud que La Sieste de Van Gogh.

    2
    yannick
    Vendredi 24 Janvier à 07:41

    Mouvements poivre et sel, poil et peau, vents de pluie !

      • Vendredi 24 Janvier à 21:42

        Si tu y mets la pluie...

    3
    Vendredi 24 Janvier à 07:54

    L'herbe est froissée, les poils de carottes aussi...

      • Vendredi 24 Janvier à 21:43

        Je ne recommande pas les ébats sur la planche de carottes.

    4
    Vendredi 24 Janvier à 07:55

    "Pouliches polyglottes" pourrait être un titre pour ce quatuor...

    Qui va élever un jour une statue à la gloire d'Artufel, le factotum de chez Gros Textes ?...

      • Vendredi 24 Janvier à 21:46

        Un statue pour Yves Artufel, surtout pas ! Plutôt lui offrir de partager un vin de pays à la terrasse d'un bar au coin d'un place ombragée.

    5
    Vendredi 24 Janvier à 08:24
    Celestine
    Je n’aime pas du tout cette fois... j’espère que tu me pardonnes ma franchise. Ça ne me parle pas... :-)
      • Vendredi 24 Janvier à 19:42
        individu1671137

        Nous ne sommes pas sur un réseau dit social où on ne peut que cliquer sur "J'aime" et c'est tant mieux.

      • Vendredi 24 Janvier à 21:53

        Je ne te pardonne rien, j'apprécie tout simplement.

         

    6
    Vendredi 24 Janvier à 22:04

    à individu1671137

    Le technicien qui vient d'assurer la maintenance d'un appareil domestique :
    – On va vous inviter à noter ma prestation, si vous êtes satisfait, ne mettez pas 8 ou 9, mais 10, sinon le patron va me demander de justifier cette mauvaise note !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :