• Toc

    Portrait de l'oiseau innommable
    Portrait de l'oiseau qui a trouvé du fil à retordre, 2018, objet blistérieux

    On sera aimable de ne pas objecter que la pupille de cet oiseau pourrait être celle d'un gecko couché sur le flanc et considérer qu'il s'agit là, d'une de ces bizarreries dont la nature est coutumière.*

     

    * Et toc ! Bruit produit par l'oiseau quand il frappe à l'huis des auberges grises.

     

    « De la fin au débutOvnis »

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Janvier à 06:05

    Par définition, "l'objet blistérieux" appelle les questions :

    - La nature ne risque-t-elle pas d'être vexée par cette allusion à sa supposée "bizarrerie" ?

    - Comment l'oiseau va-t-il s'en sortir ?

    - Le gecko peut-il vraiment "se coucher sur le flanc" ?

      • Lundi 8 Janvier à 07:57

        – Ah oui, mais qu'est-ce qui m'a pris d'offenser la nature ?
        – Ah oui, j'aurais peut-être dû prévoir une porte ou une trappe.
        – Le gecko, après un petit verre, ne fait pas le malin.

    2
    Lundi 8 Janvier à 07:11

    une espèce à protéger.... ( j'adoooooooooooooore )

      • Lundi 8 Janvier à 07:58

        Il manque un "o" à "adoooooooooooooore", les dictionnaires recommandent d'écrire :"adooooooooooooooore"

    3
    Lundi 8 Janvier à 08:03

    Il est déjà huit heures et le jour n'est pas encore levé !

      • Lundi 8 Janvier à 08:04

        Ce n'est pas une raison pour différer la corvée de poubelles.

    4
    Martine
    Lundi 8 Janvier à 10:58

    Il l'a trouvé...le fil...l'oiseau...ou...il lui a été donné ???????...parce que je pense que pour lui.....l'oiseau...cela change tout......

      • Lundi 8 Janvier à 22:38

        Pourvu que ce ne soit pas un fil à la patte.

    5
    Lundi 8 Janvier à 10:59

    J’ai mis mon képi dans la cage
    et je suis sorti avec l’oiseau sur la tête
    Alors
    on ne salue plus
    a demandé le commandant
    Non
    on ne salue plus
    a répondu l’oiseau
    Ah bon
    excusez moi je croyais qu’on saluait
    a dit le commandant
    Vous êtes tout excusé tout le monde peut se tromper
    a dit l’oiseau.

    signé : merci Jacques

      • Lundi 8 Janvier à 22:39

        Tu as trouvé le premier poète auquel il est fait allusion dans ce court billet. Sauras-tu trouver le second ?

    6
    Mardi 9 Janvier à 07:38

    Le fruit d'un croisement entre

    un toucan et une cisaille...

      • Mardi 9 Janvier à 20:51

        On ne sait pas si l'œuf est dur à la sortie de l'oviducte.

    7
    Mardi 9 Janvier à 11:04

    je donne ma langue au gecko

    signé : faut bien que tu bosses

      • Mardi 9 Janvier à 20:52

        Un indice précieux chez K, dans le commentaire suivant.

    8
    K
    Mardi 9 Janvier à 20:07
    Ah les saltimbanques, quand même ☺
      • Mercredi 10 Janvier à 13:41

        Un doigt de Jean-Caude Touzeil, en écho :
        « Est-ce que les Tziganes ont enregistré leur CD-ROM ? »
        Est-ce que, Donner à voir, (1re édition 1999)

    9
    Mardi 9 Janvier à 23:25
    celestine

    Ce billet est exactement tout ce que j'aime.

    De l'inventivité, de la poésie et beaucoup d'humour.

    Je t'adore !

    ¸¸.•*¨*• ☆

      • Mercredi 10 Janvier à 22:08

        Le compliment est mérité. Je rosis néanmoins.

    10
    le wolf
    Jeudi 11 Janvier à 10:47

    Superbe oiseau qui ne se laisse pas couper les plumes

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :