• À l'isolement

    Yves BarréBarcelone, 2005

     

     Grillage et barreaux –
    On ne laisse pas l'oiseau
    enchanter la geôle.

     

    « Paresse estivale 2Des petits trous »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Juillet à 06:22

    De la grosse maille, apparemment...

      • Mercredi 28 Juillet à 21:49

        Il n'y a que la grosse qui m'aille !

    2
    Mercredi 28 Juillet à 08:01

    Joli haïcoucou !

      • Mercredi 28 Juillet à 21:50

        À défaut d'avoir une jolie photo.

    3
    Mercredi 28 Juillet à 11:28

    faut se méfier des oiseaux ils peuvent inventer des chants de liberté 

    signé : franc haut

      • Mercredi 28 Juillet à 21:52

        Pour marquer le territoire ou séduire, ont-ils d'autres motivations ?

    4
    yannick
    Mercredi 28 Juillet à 18:48

    Fenêtre grillagée ... qui est caché derrière ?

      • Mercredi 28 Juillet à 21:53

        Le maçon de l'autre jour n'en parle pas.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :