• Des goûts et des couleurs

    Mamz'aile

    Des goûts et des couleurs, on ne dispute pas.
    À quoi, Voltaire répond :
    « On dit qu'il ne faut point disputer des goûts ; & on a raison, quand il n'est question que du goût sensuel, de la répugnance que l'on a pour une certaine nourriture, de la préférence qu'on donne à une autre : on n'en dispute point, parce qu'on ne peut corriger un défaut d'organes. II n'en est pas de même dans les arts ; comme ils ont des beautés réelles, il y a un bon goût, qui les discerne, & un mauvais goût, qui les ignore : & on corrige souvent le défaut d'esprit, qui donne un goût de travers. Il y a aussi des âmes froides, des esprits faux, qu'on ne peut ni échauffer, ni redresser ; c'est avec eux qu'il ne faut point disputer des goûts, parce qu'ils n'en n'ont point.»*

     

    Projet d'affiche non retenu.

     

     

    * Mélanges philosophiques, littéraires, historiques, etc.

    « Ça ne mange pas de painCelui qui a un grand nez »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Avril à 05:55

    - Quenelle disais-tu point ?... (Henri G.)

      • Lundi 24 Avril à 09:15

        Henri ? Quel numéro ?

    2
    Vendredi 21 Avril à 10:48

    "les goûts et les couleurs : ça ne se discute" pas disait mon prof d'arts plastiques "mais ça s'éduque" rajoutait il !

    signé : et c'est jamais fini

    Christine croisée au sortir de l’ascenseur devant le nouvel appart. de Jeanine : "toi ici ma maman habite à côté ...."

     

      • Lundi 24 Avril à 09:16

        Je ne serais pas surpris d'apprendre qu'il avait lu Voltaire.

    3
    Samedi 22 Avril à 07:55

    il faut abonder dans leur sens..

      • Lundi 24 Avril à 09:17

        Ah que non !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :