• Prince dénué

    Yves Barré

     

    Dessin du 20 mars 21
    L'Albatros
    encre et acrylique sur papier, 39 x 26,5 cm

     

    C'est un poète. Il se prend pour un oiseau. C'est dire s'il plane. Il a le bras long et un caillou dans sa chaussure qui l'empêche de marcher. Sur le trottoir d'en face, quelques désœuvrés, pipe en terre en bouche, ne lui ménagent pas leurs lazzis.

    « (3) 4 5 & 3 (4) 5 »

  • Commentaires

    1
    Flora
    Jeudi 25 Mars à 05:26

    Ses zèles de gênant l'empêchent de s'évacher .

      • Jeudi 25 Mars à 21:31

        Et comme disait Sénèque : l'excès est un vice.

    2
    Jeudi 25 Mars à 06:56

    "Comme il est gauche et veule !...", c'est quand même plus fort que : "Comme il a l'air d'un con !...", non ?...

      • Jeudi 25 Mars à 21:32

        C'est certes plus fort, mais n'empêche qu'il en a l'air.

    3
    Yannick
    Jeudi 25 Mars à 08:41

    Encore Morand ? 

      • Jeudi 25 Mars à 21:42

        Après qu'il a sucé sa pastille ?

    4
    Jeudi 25 Mars à 11:50

    une lecture qui va par là : thérapie de groupe I et II par et avec et de Manu Larcenet 

    signé : avec Bulles 

      • Jeudi 25 Mars à 21:43

        Un bon livre à lire !

    5
    Jeudi 25 Mars à 16:31

    Un poète non contemporain de Baudelaire (ou alors, il a une belle longévité) s'est glissé (comme le caillou dans la chaussure) dans ces lignes. Un anachronisme souriant…

      • Jeudi 25 Mars à 21:51

        Donner à Voir

        Je le reconnais, c'est lui.

    6
    Vendredi 26 Mars à 06:33

    C'est vrai qu'il a l'air gauche le Prince de l'azur...

      • Vendredi 26 Mars à 23:07

        On n'est pas toujours au mieux de sa forme.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :