• Dans les commentaires d'une vie monacale, mon œil (20 février), Oncle pa nous gratifiait d'un poème et Mimi nous servait cette pensée de Robert Benchley :
    « Tout le monde est capable de faire un travail quelconque tant qu'il ne s'agit pas de celui qu'il est supposé faire à cet instant.»
     
     
    Bord de Sarthe, à Solesmes – février 2009

    Que celui qui n'a jamais photographié un moine jouant à cache-cache me jette la première pierre.
    Mais où te caches-tu « moine moinant de moinerie »* ?

    * Rabelais

     

    14 commentaires
  • Pas de dinde à Noël, mais de l'oie. Merci Jean (l'astuce) Bertrand – caution scientifique d'Ahoui.
    Oyons est sorti le 9 mars et a entraîné un échange vif entre les lecteurs, la Marguerite du Pré aux bouzes – ruminant philosophe – prenant la chose avec distance :
    « Du moment qu'y s'permet pas d'nous d'mander d'en prende une sur le dos pour la transhumance, peut ben aider ces pauv' bêtes l'gars Jean l'Astucieux.»
     
     
    J. (l'a) B. et son oie - photo X
    « Chaque année, je récolte des oies, les conditionne suivant la méthode dite du professeur Lorenz… Quand l’oie est prête, elle s’en va... Quand elle n’est pas prête, j’agis autrement... En l’occurrence, j’affrète un véhicule automobile et lui fais vivre sa vie d’oie migratrice. Certes il est question de plusieurs milliers de kilomètres de route, l’oie persistant à voyager des "sud" pauvres aux  "nord"  riches..  Allez savoir pourquoi ? Personnellement, j’y ai renoncé.
    Par ailleurs, il est évident que je ne perçois aucun droit de passage et que je n’habite pas les falaises de Calais...»

    Jean (l’astuce ) Bertrand, en désaccord avec certains comptes d’amères lois.

    * On regrettera que le – ou la – photographe ait cru utile de cadrer très serré et couper ainsi la voiture afin qu'on ne puisse l'identifier. C'est très dommageable en période de crise de l'industrie automobile !

     

    10 commentaires
  • Ce poème a réussi à attendrir Hector san malo ! L'occurrence en est rare sur ce blog. Notons toutefois qu'il concluait son commentaire par « La p'tite Marine, elle écrit bien, mais c'est quoi le poisson qu'elle a ramené à la maison ? » Ce qui atténue la première impression.
    Publié le 23 avril 2009 : Tiens.


     
    Poème de Marine
    Petits bonheurs d'écriture. Un cadeau de Marine, même pas sept ans.
     

    8 commentaires
  • L'année à peine a fini sa carrière, dirait Alphonse... C'est le moment de jeter un œil attendri sur une année de billets quotidiens.
    Le 5 janvier, on avait Un chiffre, des lettres, que Liza – de Grèce – commentait ainsi :
    « Complètement marteau !».
    Je ne l'ai pas pris pour moi, mais j'ai pu me tromper !

     
    Le Mans Le Mans – juin 2008

    – On vous écrira...
    – Des clous... Oui !



    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique