• Dame Autre sculpture ancienne.
    – Vénus de Willendorf ?*
    – Un peu plus jeune.  Et toute dorée.

    * Sur les Vénus paléolithiques : Hominidés... les évolutions de l'homme.



    Dame
    1996, papier + enduit, peinture dorée, env. 25 cm
    Collection privée.


    8 commentaires
  • Il faudrait au moins que tous les accoucheurs fussent des médecins aussi instruits que M. Velpeau.**

    Femme qui marche (étude) Estimant que la science des accouchements méritait mieux qu'une périphrase, M. Velpeau lui a donné un nouveau nom : la tokologie.
    Ce mot, « dont on peut faire tokologique, tokologiste, tokologue, tokolographie, etc., et qui n'a rien de trop dur ni de difficile dans la prononciation, lui a semblé plus conforme aux habitudes de notre langue et aux règles de la grammaire. Bien que les dérivés du mot tokologie, et spécialement le mot tokolographe, ne me paraissent pas aussi harmonieux qu'à M. Velpeau, et qu'ils sentent même un peu la cacophonie, je pense qu'on doit féliciter cet auteur d'avoir introduit dans le vocabulaire médical un nom moins dur encore que celui d'obstétrique. D'ailleurs, le mot tokologie vient du grec, et celui d'obstétrique du latin ; il est donc d'une plus ancienne famille, plus noble* ; si nous ajoutons qu'Horace a donné formellement le conseil suivi ici par M. Velpeau, il nous sera difficile de ne pas préférer le mot tokologie au mot obstétrique**

    Qu'il se console, M. Velpeau a laissé son nom à une bande.

    * Argument imparable !
    ** J. Bouillaud, à propos du Traité élémentaire de l'art des accouchemens ou principes de tokologie et d'embryologie du Dr Velpeau, in Journal complémentaire du Dictionnaire des sciences médicales, tome 33, Paris, 1829

    Femme qui marche (étude), sculpture en grillage et bande plâtrée.

    6 commentaires
  • Maison Matoupala On me demande parfois d'où me viennent ces idées sans cesse renouvelées :
    – D'où te viennent ces idées sans cesse renouvelées ?
    À quoi je réponds que je n'en ai souvent pas la moindre idée.
    – Je n'en ai souvent pas la moindre... idée.

    Parfois si.

    Ce projet de sculpture – feuilles de journaux empilées et collées – est né alors que je regardais le spectacle de danse de – l'excellente – compagnie Matoupala. Au moment précis où  danseur et danseuses projettent des papiers déchirés dans un discret nuage de poussière.

    source : Matoupala

    10 commentaires
  • La Dame de Pirou. Est de bois. D'un bois laissé par l'océan. À Pirou. En Manche.

    On raconte que le château de Pirou a été bâti par les fées qui se métamorphosèrent en oies sauvages à l'arrivée  des Normands. Et que depuis ce jour, chaque année, elles reviennent nicher aux abords du château.

    Dame de Pirou, assemblage bois et métal, 1997, h. 25 cm env.



    14 commentaires
  • Maquette Maquette pour une sculpture, 2008

    Maquette – Un nouveau piège à limaces ?
    – Inculte insolent... Ceci est la maquette d'une sculpture en bois, tôle, béton... Ne vois-tu pas qu'on joue ici avec le vide ? En disposant la sculpture devant des fonds variés, en éloignant ou rapprochant les panneaux, tu crées autant de motifs...
    – Et tu comptes faire de l'oseille avec ça ?*


    * Pour savourer le sel de cette répartie – insolente et inculte – la plante verte, à droite sur la photo du haut, est un pied d'oseille.


    10 commentaires
  • Oiseaux Quelques-uns ont vu là deux seins. Quelle méprise ! Comme c'est mal me connaître !
    Il s'agit d'oiseaux. Deux. Qui font ce que font les oiseaux au printemps. S'aimer d'amour tendre, disait ce bon Jean de la Fontaine.


    Oiseaux
    2006, calcaire, h. 40 cm environ (de mémoire)
    Collection privée.


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique