• Il y a du soleil dans ma rueD'une toile précédente (ci-dessous), je n'ai gardé que le soleil dans l'angle haut. Cette image du soleil, empruntée à Yaël alors qu'il était en maternelle, fait depuis partie de mon petit vocabulaire graphique.
    Compte tenu des éléments reconnaissables, j'aurais pu en changer le titre pour Composition, mais je trouve qu'il subsiste un peu de cet air indécis que donne le soleil.

     

    Il y a du soleil dans ma rue,
    2008-2017, acrylique sur toile, 100 x 81 cm

     

    Il y a du soleil dans ma rue (2008)


    5 commentaires
  • Paysage aux pas perdus
    Paysage aux pas perdus, 2017, acrylique sur toile, 100 x 81 cm (détail)

    Pour rebondir sur ses pieds et sur le titre du tableau, dans Les Pas perdus, André Breton écrit :
    « On sait maintenant que la poésie doit mener quelque part.» Et plus loin :
    « L'encre et le papier savent seuls tenir l'imagination en éveil.»*

     

    * André Breton, Les Pas perdus, 1924. Les deux citations dans un passage consacré aux  Chants de Maldoror.


    10 commentaires
  • Hoiseaux

    19 septembre 2017, un peu avant 14 heures.

    Je peux dire précisément où est venue l'idée de ces dessins.
    Sur la D95, qui relie la D28 (St-Symphorien – Bernay-en-Champagne) à la D357 (Laval – Le Mans), juste avant le chemin de Goin (Latitude 48,070632 ; longitude - 0,095740 ; altitude 99,98 m)
    – Quel est l'intérêt de cette abondance de précisions ?
    – Aucun, pour l'heure.
    – Autre question : Chagall a-t-il été consulté ?


    14 commentaires
  • Personnage

    Personnage avec manteau en poil de planche à découper,
    2017, craies sur papier, 61 x 43 cm

    Alain Helissen affirme que tout est dit dans le titre. C'est juste.
    Le dessin est un frottage* sous lequel on devine une planche à découper qu'une feuille pesante a durablement marqué de son tranchant.

     

    * Procédé dont on attribue la paternité à Max Ernst.


    10 commentaires
  • Atelier de Groutel

    – C'est l'ouverture de la chasse ?
    – Non... la journée du patrimoine.

    Pour l'occasion, l'atelier de Groutel avait ouvert ses portes. Avec Jacques, maître typographe, nous avons tiré les cartes qu'on voit ci-contre sécher sur le tourniquet.

    – Voilà des lapins prolifiques !
    – Certes, mais ça n'en fait pas de bons catholiques !*

     

    * Pape François, La Vie, 20.01.2015

     


    16 commentaires
  • Rue de la Barillerie
    rue de la Barillerie, Le Mans – juillet 2017

    Petite vitrine qui devait servir à protéger avis divers – il ne reste que les cabochons magnétiques. Le plexiglas est étoilé. La vitrine conserve le reflet du graffiti peint sur une porte du mur opposé.


    16 commentaires
  • Caricature

    Un paparazzi de la variété stylo feutre m'a croqué sur le vif et à mon insu, sur un salon de vieux livres et papiers.
    La natte est réussie. Pour le reste, je ressemble à Gérard. Le Gérard ? Non l'autre, l'ami de Louis-Michel.


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires