• Plantons le décor.
    J'étais, nez au-dessus d'un bouquet de joncs, à capturer l'image de libellules, quand, surgies de la forêt, cavalière et jument contournent l'étang et s'arrêtent en mon dos.
    Pas pris photo. Écrit poème.


                           à P...

    Jument s'arrête.
    Cataracte de pisse.
    Proute et crotte.
    Couchée sur l'encolure
    cavalière fesses en l'air.

    Idée de la rotondité
    de la terre.



    * Sans titre (cheval rouge), 1984, crayons de cire, 20 x 15,8 cm

    12 commentaires
  • Chattes...

    Il existe déjà une variante, Chattes vident une ancienne querelle.
    Il s'agit de décrire avec précision un bref événement du jardin. Inutile de préciser le lieu. C'est dehors. Pas dans l'escalier qui conduit aux étages. Nous avons pour ça, la branche basse. Quoique basse paraisse superflu pour qui fréquente les merles, mais tout le monde ne fréquente pas... Il y a aussi que merle éviterait de rester à portée de chattes si chattes non engagées dans poursuite. Aussi merle se moque ou plus précisément moque – coquetterie d'écriture. On entend en fond le Temps des cerises. Gai rossignol, etc. Allons-y pour moque, mais qu'en sais-je vraiment ? Et pourquoi pas – quasi synonyme – persifle ? Qui renvoie – nuance – à siffler.
    Il y aurait désormais une seconde variante, merle persifle sur la branche basse.
    Hou, l'embrouille ! C'est quand même pas si compliqué !
    Posé sur une branche basse, un merle siffle pendant que deux chattes se poursuivent. Point. Comme elles coupent parfois le fromage, on ne précise pas dans les allées.
    Et le merle se moque bien des deux chattes courant. Il siffle simplement parce qu'il a trouvé, qui suffisent à son bonheur, de l'amour et du vin.



    20 commentaires
  • *

    Le dernier baiser
    c'était quand déjà ?


    *

    12 commentaires
  • Histoire de rebondir sur un poirier qui hante le biloba d'hier.

    Poirier

    12 commentaires
  • Dites-moi pourquoi les mulets font des crottes carrées ?
    Henri Tachan

    Round baler
    La roune de balleuse
    a brouté tout le foin
    et crotté sur le pré
    ses ballots
    pâles momies

    J'ai rêvé que je
    mangeais mes chaussettes
    Dois-je consulter ?

    Andains

    10 commentaires

  • Voilà, c'est fait !

    14 commentaires

  •    
    Je connais au galet
    une marée d'équinoxe
    dont il est le génie

    ton ventre tiède

    Ce poème dans S'occupe des filles...

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique