• Barcelone
    Barcelone – mai 2005

     


    6 commentaires
  • Yves Barré
    Dessin à la con, 2019


    10 commentaires
  • Yves Barré02.20, encre et aquarelle sur kraft, 10 x 10 cm

    Réalisé il y a quelques jours, un dessin dont j'aimerais tant qu'il ne fût pas d'actualité. Il est entré en résonance avec la rubrique Livres de la revue Causette de février.

    Dans La Deuxième Femme, Louise Mey accompagne la lente descente aux enfers d'une femme battue, racontée de l'intérieur.


    «Il était très important pour moi de raconter cette histoire depuis son point de vue à elle, explique la romancière. Pour chaque femme dont on apprend la mort sous les coups de son mari dans les journaux, il y a une histoire, une emprise qui s'est installée lentement entre la victime et son bourreau. Cela ne se passe jamais du jour au lendemain.»

     

    Source : revue Causette, février 2020. Article de Lauren Malka
    La Deuxième Femme, de Louise Mey, éditions du Masque.


    4 commentaires
  • Liste

    Sur la liste de courses de Camula, compagne de Vercingétorix, on pouvait lire :

    Braies, taille 6 (ce qui donne une idée de la taille du chef gaulois)
    Épice, Poivre
    (ce qui, au prix du poivre, prouve que le couple ne manquait pas de sesterces)
    Hydromel, 1 demi-amphore
    Cervoise, 1 pack


    10 commentaires
  • Yves Barré

    Le saviez-vous ?
    « Une minute de silence ne doit jamais durer une minute mais trente secondes. C'est le protocole.»*

    En Eure-et-Loir, on n'est pas dans le même fuseau horaire :
    « La minute de silence est en général d’une durée inférieure. Dans les cérémonies officielles, elle est proche de 15 secondes.»**

     

    * JPT, président-secrétaire local des UNC-AFN-Soldats de France
    (Les Alpes mancelles libérées, 17.01.20)
    ** Vade-mecum des cérémonies, du protocole et des préséances 2011,
    à télécharger sur eure-et-loir.gouv.fr.

     

    Ci-contre : dessin effectué pendant la durée de la minute de silence.
    Eh oui, pas le temps d'aiguiser le crayon !


    4 commentaires
  • Yves BarréDernier voyage d'Élise, 2020, encre, aquarelle et collage sur papier kraft, 20 x 20 cm

    Pour son dernier voyage, Élise avait choisi un cercueil fleuri de coquelicots.


    6 commentaires
  • Yves BarréUn des mes amis poètes ne se sépare jamais du petit carnet auquel il confie la moindre de ses lumineuses idées. Ainsi, aucune ne reste dans l'ombre.
    – Je n'ai pas de carnet.
    – Tu n'as pas non plus d'idée lumineuse.
    – Sans doute !

     À gauche, idée lumineuse notée dans la marge du quotidien du jour.
    Ci-dessous, le quasi-poème qui en a jailli – enfin jailli, c'est vite dit !

     

    Belote et récidive

     Des voleurs comme il faut, c'est rare de ce temps
    Georges Brassens

    Confondus,
    les Pieds nickelés
    ont reconnu
    avoir cherché
    un quatrième
    pour taper le carton.

     


    6 commentaires