• Yves Barré
    Bord de route, en Haute-Loire – 2019

    Pour les victimes, un peu de baume au cœur avec les Stances à un cambrioleur de Georges Brassens

     


    10 commentaires
  • Yves Barré

     

    Autoportrait ou quelque chose d'approchant, 2019.

    « L'entreprise de l'autoportraitiste [...] se révèle être sans fin. Il n'existe pas manifestement de réponse définitive à la question Qui suis-je ?. »*

    – Oui, mais là, on voit rien !
    – Vous ne voudriez pas qu'on me découvrît nu ?

     

     

    * Natacha Allet, L'Autoportrait


    10 commentaires
  • Dictionnaire

    Spécialement destiné aux écoliers et jeunes collégiens, ce Larousse élémentaire (édition 1956) a été allégé de mots désuets. C'est M. Larousse qui le dit. À voir.

    Feuilletant d'un doigt distrait, je revisite les gros mots. Rares.
    Très rares. Autour du cul, je rencontre cucurbite. On peut dire que je suis gâté. Deux pour le prix d'un. Et dire que jamais, je n'ai eu usage de cette cucurbite, ni du cucurbitain ou cucurbitin voisin. Pas plus que de la cuculle – Quoique au hasard d'une définition de mots croisés, rien n'est impossible ! – Disparue la désuète  cuculle. Remplacée par cucul, dans un Petit Larousse illustré récent.

    Sauf à flirter avec la débauche, on ne relira pas la définition de cucurbite à travers le filtre du dictionnaire d'argot de Bob qui donne les sens de tête pour alambic et sexe féminin pour fourneau.


    11 commentaires
  • Yannick n'hésite pas à convoquer les plus grands peintres pour son propos irrévérencieux. Le bonheur soit des irrévérencieux.

    Yannick Lefeuvre collage de Yannick                    

    Il la délaisse pour le violon, elle lui fait un enfant dans le dos.

     

     

     


    10 commentaires
  • Yves Barré

    Le ruban de Möbius offre la particularité de n'avoir qu'une seule face.

    Les dessins illustrant le recueil de Louis Dubost, Le Bon Moment*, imprimés sur un ruban de Möbius, se lisent ainsi dans la continuité et forment une chaîne sans fin.

     

    * à l'atelier de Groutel, 25 Groutel, 72610 Champfleur.


    13 commentaires
  • Yves Barré

     

    Dos, juin 1999, acrylique et collage sur toile, 41 x 33 cm


    Un dos. Mon dos.

    « Ouais, écrire, tu sais faire, ce qui t'empêche pas
       d'éprouver de bons sentiments. Tout bien pesé,
       t'as pas de colonne vertébrale [...] »

    L'image et ces quelques vers de Benno Barnard s'éclairent mutuellement.
    Remise dans son contexte, la citation a cependant tout autre sens. On retrouvera dans Le Service de mariage, la poésie drue, crue, nerveuse* de ce poète néerlandais.

     

    * 4e de couverture du recueil de Benno Barnard, Le Service de mariage, Le Castor astral, 2019


    10 commentaires
  • – Alors ? On ne jardine plus ? me fit-on remarque récemment.
    – Si, si ! Les petits pois copinent avec l'ail des éléphants de l'ami Louis. Salades et choux pointus résistent vaillamment aux sourdes attaques des limaces. Le tac – surnom de l'altise – fait de la dentelle avec les feuilles de radis. À propos de radis...

    Radis

    Deux radis unis pour le meilleur et pour le pire.
    Le meilleur ou le pire ?
    Se retrouver dans un palais et être complimenté pour sa saveur unique : radis peut-il espérer meilleure faim ?


    4 commentaires